IDEA suite: les réunions du vendredi

Voici un rapide compte rendu de la première réunion de l’antenne ‘IDEA’ au niveau de l’UPEC, « relais » dont nos collègues Brigitte Marin, Jean-Michel Mallard et Didier Nicole ont pris la responsabilité, plus particulièrement de ce qui s’y est dit concernant notre colloque et nos projets en général, dans le domaine de la pédagogique universitaire.

Les collègues en question, dans le souci de diffuser l’information au sujet d’IDEA1 au niveau de l’UPEC, et d’accompagner les collègues intéressé-e-s dans la construction de projets, ont institué des rencontres informelles qui auront lieu les vendredi midi, de 12 à 14h, en salle 436 du bâtiment I, sur le CMC. En cours de réunoin, J.M. Mallard a suggéré que certaines de ces réunions pourraient avoir lieu dans les composantes, pour permettre de toucher davantage de collègues.

Lors de la réunion j’ai rapidement précisé à nouveau l’esprit du projet que nous pourrions soutenir au niveau du PRES Paris-Est, en fonction du succès de notre colloque de février et de l’intérêt qu’y porteront nos collègues (voir notre appel à contacts, sur ce carnet).

Jean-Michel Mallard a suggéré deux choses :

  • que, dans cette optique, il pourrait être intéressant de constituer une sorte de catalogue des formations existantes sur la thématique des SHS pour des publics d’étudiants en sciences et techniques.
  • Qu’il pouvait, à l’occasoin d’une de nos réunions, venir en personne nous parler d’IDEA, à une date qui nous convienne

Sur le premier point, j’ai réagi en décrivant rapidement de notre projet d’inventaire collaboratif (description brève). Dans mon esprit, constituer cet inventaire n’équivaut pas à dresser un catalogue, mais à constituer une communauté de collègues intéressés à mutualiser des idées pédagogiques et scientifiques d’une manière adaptée. Je ne vois donc pas, personnellement, me lancer pour des raisons politiques ou stratégiques, dans ce type de catalogue. Jean-Michel, en réponse,  m’a concédé que dans ce genre d’entreprise de ‘catalogage’ il y avait toujours un risque que des collègues se sentent dessaisis de leur travail. Ceci dit, l’idée est lancée et mérite probablement d’être débattue plus largement, notamment si nous en venions à collaborer au niveau du PRES au sein d’une communauté élargie.

Sur le second point, j’ai promis de transmettre l’idée, c’est chose faite !

 

  1. Voir, à ce sujet, mon compte rendu de la réunion de lancement à mi octobre. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *