Proposition pour les deux séances du séminaire (axe 2 = 27 et 15 nov)

Le billet contient, de la part de Sandrine et Alain, des propositions concrètes pour les deux premières séances de l’axe 2 de notre séminaire 2012-13.

Depuis la dernière réunion de fin juin sur cette question, où nous avions réuni des idées sans encore fixer de calendrier précis, plusieurs éléments nouveaux sont intervenus.  En discutant  Sandrine et moi, nous sommes du même coup revenus sur le programme souhaitable pour les deux premières séances de l’axe 2, pour mémoire il y en a trois qui précèdent le congrès de février.

Tout d’abord, il nous semble raisonnable de nous concentrer sur les modules d’histoire et/ou d’épistémologie des sciences pour la formation des futurs enseignants, dans lesquels nous sommes plusieurs à être directement impliqués. Ce sont des modules nombreux, pour lesquels nous avons désormais une matière abondante pour développer nos réflexions, et qui, a minima, posent le problème de l’intégration de ces enseignements dans les formations dont elles font partie.

En résumé, nous proposons ainsi que

  1. la séance 1 du 27 septembre traite du modules EHST au sein du master préparant au capes de SVT (avec la participation de Michèle et Christian, de Martine, s’ils sont disponibles)
  2.  la séance 2 du 15 novembre traite du module EHST du master MFTIGS et de son évolution

 Argumentaire détaillé

 Séance du 27 septembre

La première séance pourrait être consacrée au master d’histoire et d’épistémologie des SVT, qui est animé cette année par Michèle et Christian (Lipschitz). Nous pourrions profiter de cette séance pour discuter par exemple:

  • du lien entre cette formation et le reste de la formation pour les  futurs enseignants de SVT, en profitant du fait que, dans ce cas,  l’intégration est particulièrement réussie et s’est faite en coordination  constante avec Yann Bassaglia, le responsable de la formation.
  • Du lien avec les ressources offertes par le MNHN (dont le Centre Koyré en partie, c’est l’une de ses tutelles) et dont Christian est un  contributeur actif.
  • Des travaux des étudiants, en comparant leurs productions aux  consignes proposées, comme nous nous proposons de  le faire pour le master MFTIGS (les documents sont disponibles sur EPREL).
  • du  lien avec les concours de SVT et proposer un inventaire des questions en lien avec l’EHST dans ces concours.
  •  du lien avec les modules disciplinaires de ce master (question qui intéresse aussi le module du master MFTIGS)

LE LIEU: cette séance pourrait avoir lieu au CMC? ça paraîtrait logique surtout si on veut ouvrir aux collègues de l’upec. Sinon dans Paris (si Alain peut avoir une salle)

Séance du 15 novembre

Sandrine  ne pourra pas assurer entièrement la coordination du module en raison de sa grossesse a demandé  à Alain de reprendre cette dernière pour cette année. Nous avons pensé tirer parti du nouveau séminaire pour faire le point sur le module, compte tenu de l’expérience accumulée en deux ans, des premiers constats et des nécessaires évolutions à apporter au module, notamment pour mieux le coordonner au reste de la formation.

Concrètement, la séance pourrait consister en un exposé à deux voix (Alain + Sandrine) pour présenter un bilan raisonné du module et proposer un certain nombre d’évolutions, qui pourraient donc être ‘implémentées’ dès le 2nd semestre.

LE LIEU: cette séance pourrait avoir lieu exceptionnellement au SSTP, vu le thème de la séance et les personnes intéressées au travail sur ce module, qui sont presque toutes affiliées au SSTP? Sinon dans Paris (si Alain peut avoir une salle)

Je (= Alain) résume ci-dessous mes principaux constats, à partir d’une première lecture, qu’il faut que j’approfondisse encore, des travaux que le module a permis de faire rédiger pour l’année 2012-13. La principale conclusion que j’en tire est que les modifications à apporter ne peuvent être décidées que collégialement et en tenant compte d’une 1ère analyse approfondie de cette première expérience.

 

Alain =  Résumé de mes principaux constats sur le module histoire / épistémo du master MFSTIG

Ces quelques éléments d’analyse (esquissée) se fondent sur un ‘sondage’ que j’ai fait sur les différents documents déposés sur EPREL par les enseignants et étudiants ayant participé au module en 2011-12. J’indique les 1ères conclusions générales que j’en tire pour l’avancement du projet « d’inventaire critique » de l’axe 2 [].

1/ le module me paraît totalement ‘mûr’ pour une 1ère réflexion critique sur sa conception, pouvant déboucher sur des modifications effectives:

  • richesse du matériel accumulé (consignes de travail + travaux d’étudiants aux différents stades du travail), donc possibilité d’une analyse fine de ce dossier documentaire déjà important
  • plusieurs enseignants impliqués
  • possibilité de faire participer davantage de collègue intervenant dans le master à la conception des dossiers documentaires mis à dispositions des étudiants. –
  • caractère composite de la construction, qui appelle très naturellement des évolutions

2/ le module est très fondamentalement appuyé sur un travail documentaire dont les premières étapes sont largement guidées, et de deux manières:

  • présence de dossiers documentaires en ligne conséquents
  • présence de ‘guidelines’ détaillés pour chaque étape
  • conception du travail en plusieurs étapes donnant lieu à chaque fois à des échanges avec les enseignants en TD, qui sont principalement
    • rédaction d’une note biblio sur les lectures à faire
    • rédaction d’une première problématique
    • visite au CNAM
    • préparation et présentation d’un exposé oral résumant lectures et les réflexions ‘muséologiques’ tirées de la visite du CNAM
    • finalisation d’un travail écrit final tenant compte des étapes précédentes

Dans la mesure où nous avons à la fois les productions des étudiants et le compte rendu oral des enseignants impliqués, il est donc possible de comparer les intentions initiales au résultat effectif, pour autant que celui-ci soit considéré comme accessible (car les textes rédigés ‘sous contrainte’ ne sont qu’un reflet partiel des ‘conséquences’ du module sur le parcours effectif des étudiants)

Au minimum, un travail d’analyse plus approfondi que celui que j’ai rapidement mené, en profitant de mon regard ‘semi-extérieur’, me semblerait intéressant à conduire en préparation de la séance du 15 nov

 

3/ la première comparaison que j’ai pu faire, à partir d’un sondage sur le cas de trois ou quatre étudiants, me conduit aux 1ères réflexions suivantes:

  •  il y a un hiatus très clair entre les intentions pédagogiques, qui visent clairement à faire construire une problématique à partir d’un matériel (documentaire ou muséologique), et les problématiques effectivement dégagées par les étudiants, qui visent assez souvent des sujets plus vastes que ceux qui relevaient strictement des documents offerts, voire en déviant complètement. Ce problème est d’autant plus intéressant qu’il est récurrent dans de nombreuses conceptions du même type (= où la production des étudiants est un enjeu important)
  • il me semble qu’il se pose un problème de cohérence entre l’introduction générale du module, le travail effectif sur les dossiers documentaires en ligne, la visite au musée. Chacune des parties est sensée contribuer à un tout, mais cette unité est-elle encore transparente? Comment montrer la cohérence des objectifs et améliorer l’imbrication  entre ces parties?
  • La constitution des dossiers documentaires pose un certain nombre de problèmes: elle n’a clairement pas été conçue de la même façon suivant les sujets proposés. Ce n’est pas forcément un mal, mais il serait intéressant de faire une comparaison critique. Ce point paraît crucial car un moyen très simple d’impliquer un nombre important d’enseignants du master dans la constitution des dossiers serait précisément de leur donner un accès à ces dossiers et de leur permettre de les compléter d’une manière qui leur semble adéquate. ou avec des consignes clairs sur ce qu’on attend d’eux. Ce qui nécessiterait que les concepteurs du module soient plus clairs sur les attendus de tels dossiers.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *