Quels objets enseigner et étudier en fonction de l’expérience des étudiants en situation professionnelle ?

Nous avons le plaisir de vous convier à la troisième séance annuelle du séminaire 2015 Sciences et techniques en interférences, en collaboration avec le laboratoire STEF de l’ENS de Cachan

Lundi 30 mars 2015, 13h30-16h30
à la  Faculté de médecine de Créteil, salle 4003
Cette séance aura lieu en langue anglaise. Voir les liens vers les textes en bas de message.

Which objects should be taught and studied according to the experience of the students in professional situation?
The objective of this session is to discuss various concepts used in education and training to analyze and design the links between the experience of the students during their internships or in simulation situations and the objects taught and studied in an academic environment
Ines Langemeyer uses the notions of similar-scientific knowledge and of framing of actions which would influence the presence and the attentiveness in working situations. She analyzed in particular perfusion-students learning in a simulation-operating theatre.
Michaël Huchette uses the notions of knowledge of the socio-technical system and of the work process knowledge as keys for reading the work situation. These notions are to be taught in a vocational education program for Construction industry foremen, in order to help students to situate the tasks they complete with regard to the whole construction project.
They will be presenting the mutual reading of their work.

Ines Langemeyer is a full professor for the research on teaching and learning at the Karlsruhe Institute of Technology.

Michaël Huchette is a Lecturer in Science and Technological Education at the University Paris-Est Créteil and at the laboratory of Sciences Techniques Education Formation

___________________

Quels objets enseigner et étudier en fonction de l’expérience des étudiants en situation professionnelle ?
L’objectif de cette séance est de discuter différents concepts mobilisés en éducation et formation pour analyser et concevoir les articulations entre l’expérience vécue par les étudiants en stage ou lors de situations quasi-professionnelles et les objets enseignés et étudiés en milieu académique.
Ines Langemeyer utilise la notion de connaissances simili-scientifiques et de structure de la connaissance du processus de travail, qui orienteraient la présence et l’attention en situation de travail. Elle a notamment analysé une situation de formation d’infirmiers perfusionnistes basée sur le principe de la simulation.
Michaël Huchette utilise les notions de connaissance du système sociotechnique et de processus de travail comme grille d’analyse de la situation de travail. Elles sont à enseigner dans une formation initiale de conducteurs de travaux dans le domaine du bâtiment, dans l’objectif d’aider les étudiants à situer les activités réalisées en stage par rapport au projet de construction dans son ensemble.
Ils présenteront la lecture mutuelle de leurs travaux.

Ines Langemeyer est professeure en éducation-apprentissage à l’Institut technologique de Karlsruhe, Allemagne)

Michaël Huchette est maître de conférences en éducation à l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation (Université Paris est, Créteil), membre du laboratoire Sciences, techniques, éducation formation.

Liens vers les textes supports de discussion :

Langemeyer, I (2015). The most important safety device is you!’. On the specific nature of high-tech work process knowledge. International Journal of Action Research, volume 11, issue 1-2, pp. 14-39. (accès payant, ou contacter michael.huchette@u-pec.fr. Résumé en français)
Jourdan, C. et Huchette, M. (2013). Former des jeunes à appréhender le système sociotechnique d’un chantier pour la conduite de travaux : quels contenus d’enseignement ? Quelles activités pédagogiques de préparation au stage en milieu de travail et quels effets ? Montpellier, Congrès de l’AREF.
Jourdan, C. et Huchette, M. (2014). Comment outiller les étudiants pour orienter les apprentissages en stage ? Le cas d’étudiants dans le domaine de la construction en bâtiment. Lyon, rencontre nationale des LéAs.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *