Archives

TITRE PROPOSE: Archives (8.10.12)

DEFINITION EVOLUTIVE DU CRITERE HEURISTIQUE :

27.9.12 > les archives complètes d’un cours sont l’ensemble des documents qui permettent de le reconstituer, depuis la fiche descriptive jusqu’aù contenu des cours (quand il est écrit), tout enregistrement, message ou travaux intermédiaires. On distingue en outre le contenu de l’archive, de sa structure elle-même, c’est-à-dire de la structure de l’information archivée, qui résulte de la manière dont l’archive a été constituée. Le critère comparatif est ici la richesse et la structuration de cette archive.

La question se pose, de savoir s’il faut inclure dans cette archive toute synopsis constituée ex post pour les besoins d’une analyse particulière.

Pour certaines parties de ces archives, un problème éthique doit être posé, sur la possibilité (ou non) de publier certaines parties, ou de les réutiliser pour un travail de recherche ou de formation. La constitution de l’archive devrait donc s’accompagner, en principe au moins, d’un travail systématique pour recueillir les autorisations ou interdictions de publication auprès des personnes intéressées (étudiants et collègues).

Ce critère est heuristique, dans la mesure où il permet d’évaluer le degré de comparabilité entre deux cours différents, voire du même cours d’une année sur l’autre. De ce point de vue, c’est surtout la structure synoptique qui permet de comprendre « vite »  l’information disponible ou non, et celle qui est consultable ou non.

EXEMPLES

27.9.12 : discussion de l’UE5 ‘épistémologie et histoire des sciences et techniques’ du master MFTIGS. Billet d’annonce.

L’archive disponible est ici de trois types essentiellement :

  • Archives des cours magistraux, du cadre et des consignes
  • Archives documentaires, au sens des documents mis à dispositions des étudiants, et qui ont servi de point de départ à leur travail documentaire.
  • Archives des travaux d’étudiants.

Selon toute probabilité, la première archive est entièrement disponible, quoi qu’elle n’ait pas été consignée dans un seul et même endroit, en raison de la multiplicité des intervenants

La seconde archive est également disponible, mais il faudrait vérifier que l’information des deux premières années n’a pas été « écrasée » par le simple effet de la réutilisation de la plateforme EPREL qui a servi à archiver les documents pour les étudiants.

Enfin la troisième archive a selon toute vraisemblance été perdue dans le cas présent (à confirmer), pour ce qui concerne du moins les travaux intermédiaires.

Une structuration possible (mais fictive pour l’instant, cette archive n’a pas été reconstitutée pour l’instant) pourrait être qqch comme ça, pour une année donnée (car la structure ne reste pas forcément la même d’une année sur l’autre)

    • Archives des cours magistraux, du cadre et des consignes
      • cadre général
        • fiche de l’UE
        • descriptif de la formation
      • cours
        • cours 1 
          • notes de cours
          • exemplier 
        • cours 2 [idem]
        • etc.
      • consignes 
        • 1ère étape: note de lecture
        • 2ème étape: problématisation
        • etc.
    • Archives documentaires =  documents mis à dispositions des étudiants, et qui ont servi de point de départ à leur travail documentaire.
      • arborescence celle des dossiers
    • Archives des travaux d’étudiants.
      • étudiant 1
        • note de lecture
        • problématique
        • travail final
        • travail musée
      • étudiant 2
      • etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *