Sciences et techniques en interférence: argumentaire provisoire

Galerie

Ce texte est la présentation du projet global telle qu’elle a été élaborée en 2011-12 puis transmise début juillet à la commission ‘recherche’ de l’IUFM de Créteil, dans le cadre de l’évolution de l’institut vers une nouvelle école de la formation intégrée à l’UPEC. Un texte plus complet détaillant les problématiques de recherche sous-jacentes sera publié sur ce carnet en septembre.

Lire la suite

S&T en interférences

Le projet de recherche « sciences et techniques en interférences » a pour objet de travailler sur les questions de production, circulation et transmission des savoirs scientifiques et techniques, que ce soit dans un contexte scolaire, universitaire (y compris celui de la formation des enseignants), périscolaire, professionnel, associatif ou informel. Notre perspective est à la fois épistémologique, historique, philosophique et didactique.
Notre point de départ est un constat simple : les évolutions politiques et institutionnelles récentes conduisent à confronter très radicalement l’espace scolaire et universitaire à des demandes sociétales et politiques bien définies, qui soumettent les institutions traditionnelles, ainsi que les enseignants, à rude épreuve. Ils sont ainsi poussés à répondre à ce qui se présente désormais comme une injonction majeure et adapter leurs enseignements, ainsi que l’environnement scolaire qu’ils élaborent, à des pratiques et des questions qui intéressent l’ensemble de la société. Pour l’enseignement primaire et secondaire, cette injonction se traduit soit par des changements de programme appelant à une telle adaptation ; soit par l’élaboration de dispositifs nouveaux conduisant concrètement parfois à des partenariats avec des institutions extérieures à l’espace scolaire.
L’enjeu global de notre projet est de nous donner les moyens d’accompagner ces évolutions en proposant une réflexion à la fois prospective et critique sur ces questions.