Edition collaborative et médiation des sciences et des techniques: argumentaire détaillé de la table ronde.

Ce billet présente l’argumentaire détaillé de la table ronde de la journée du 9 avril, co-organisée par le CNAM (laboratoire HT2S) et le groupe « sciences et techniques en interférence ». [Annonce]

La table ronde a pour premier objectif de permettre une rencontre raisonnée entre plusieurs projets collaboratifs ayant en commun entre eux ainsi qu’avec le dispositif présenté le matin par Lisa Chupin, (a) d’avoir un objet intéressant la culture scientifique et technique et l’histoire des sciences, et (b) de faire travailler ensemble, sur ce même objet, des experts scientifiques, des professionnels, notamment enseignants et médiateurs, et des amateurs.

De ce point de vue le but théorique est de mener une étude comparative de différentes manières de croiser les expertises de chercheurs, d’enseignants et de médiateurs culturels  dans des projets collaboratifs touchant l’histoire des sciences et des techniques. Le but pratique est quant à lui de permettre les échanges d’idées, d’examiner les points de comparaison ou de divergence entre les idées directrices et les aspects pratiques de chaque projet, pour en faciliter le développement.

La table ronde comprendra quatre présentations courtes de projets en cours et sera organisée de façon à laisser un temps de discussion pour permettre une comparaison critique entre eux. Pour éviter de fastidieux exposés préalables dont nous n’aurons pas le temps le jour venu, les participants et auditeurs sont invités à prendre connaissance à l’avance du descriptif synthétique de chaque dispositif servant de base à la discussion:

  • Alain Bernard (Centre Koyré, HASTEC et UPEC-ESPE, groupe « interférences »): Autour de l’édition d’un recueil de texte commentés sur le thème du projet HASTEC  « les séries de problèmes, un genre au carrefour des cultures ». [Descriptif détaillé]
  • Muriel Guedj (LIRDEF/Université de Montpellier): autour de la valorisation collaborative des collections universitaires de l’université de Montpellier. [Descriptif détaillé]
  • Loïc Petitgirard et Michel Letté (HT2S/Cnam): autour du dispositif d’édition collaborative de l’atelier « La Lucarne ».  [Descriptif détaillé]

Il n’y aura donc pas de rappel détaillé des dispositifs, les présentations courtes se contenteront alors d’en résumer très rapidement les points essentiels, puis de préparer la discussion et l’analyse comparative en proposant des éléments de réponse aux questions cardinales suivantes:

  • Quelle comparaison font-ils (elles) de leur projet avec les autres projets présentés?
  • Quel type d’amélioration ou de meilleure compréhension de leurs pratiques, cette comparaison est-elle susceptible d’inspirer?
  • Comment situent-ils (elles) ces problématiques vis-vis de la problématique du séminaire « légitimation des savoirs » ou de celle du séminaire « interférences », quels en sont les aspects que leur expérience illustre?

Il y aura deux tours de présentations: (1) première présentation rapide (10′ chacun) des réponses aux questions ci-dessus, par chaque intervenant ou binôme d’intervenant(s); (2) un tour de réponses, par chacun, aux suggestions des autres (10′ chacun de nouveau).

Loïc Petitgirard, Lisa Chupin et Alain Bernard ouvriront une discussion plus générale, qui fera office de synthèse.

A noter enfin, qu’une présentation prévue initialement a du être annulée faute de disponibilité des intervenants prévus: il s’agissait de Grégory Chambon (Centre François Viète/UBO) et Maëva Boudjema (doctorante au CFV/UBO) sur l’articulation entre recherche, formation et valorisation du patrimoine dans le master « Histoire des sciences et techniques, humanités numériques et médiations culturelles » de l’Université de Bretagne Occidentale. Les personnes intéressées par ce dispositif peuvent consulter l’article en ligne de G. Chambon et S. Laubé qui en décrit le principe général [lien].


2 réflexions au sujet de « Edition collaborative et médiation des sciences et des techniques: argumentaire détaillé de la table ronde. »

  1. Ping : Note critique sur les « outils pédagogiques transitionnels » (Bonah, Danet 2014) | S&T en interférences

  2. Ping : Atelier 2015/3 Journée d’étude : Dispositifs hybrides de négociation du savoir | Légitimations du savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *